Sargasses

L’échouage de sargasses sur les plages des Antilles françaises est un phénomène complexe influencé par des facteurs naturels tels que les conditions météorologiques et les courants marins, mais également par des facteurs anthropiques comme les changements climatiques et les activités humaines.
S
A
F
E

Sargasses

L’échouage de sargasses sur les plages des Antilles françaises est un phénomène complexe influencé par des facteurs naturels tels que les conditions météorologiques et les courants marins, mais également par des facteurs anthropiques comme les changements climatiques et les activités humaines.
S
A
F
E

SAVOIR

Qu’est-ce qu’une algue sargasse ?

Les sargasses sont des algues brunes de la famille des Sargassaceae. Elles forment des radeaux naturels en haute mer grâce à leur flotteurs remplis d’air. Ces nappes flottantes à la surface de l’océan proviennent principalement de la mer des sargasses, une zone de convergence océanique située dans l’océan Atlantique Nord. Leur formation est le résultat d’un processus naturel complexe influencé par plusieurs facteurs.

Les facteurs de formation des sargasses

Environnement

Eaux chaudes et riches en nutriments
Zones tropicales et intertropicales

Courants marins

Transport des sargasses en nappes flottantes

Cycle de vie

Phase juvénile près des côtes alternée avec une phase adulte en pleine mer où se forment les flotteurs remplis d’air

Nutriments et fertilisation

Eaux riches en éléments nutritifs favorisant une croissance rapide et formation de grandes colonies

Météorologie

Les évènements climatiques influencent la distribution et l’intensité des échouages

Quels sont les risques liés aux sargasses ?

Le phénomène des sargasses, des algues brunes envahissantes et polluantes, a été identifié depuis 2011. Transportées par les courants marins, elles s’échouent régulièrement sur les côtes de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Guyane et des îles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélemy). Bien que inoffensives en mer, elles deviennent une nuisance sur les côtes en produisant de l’hydrogène sulfuré toxique pour la santé.

Principaux risques liés aux sargasses

Impacts sur la santé

Lorsque les sargasses se décomposent sur les plages, elles peuvent dégager des gaz toxiques tels que l’hydrogène sulfuré. Une exposition prolongée à ces gaz peut être nocive pour la santé, provoquant des irritations des voies respiratoires, des maux de tête, voire des problèmes plus graves

Dégradation de l'environnement côtier

Les grandes quantités de sargasses échouées peuvent étouffer les écosystèmes côtiers en bloquant la lumière du soleil et en réduisant l’oxygène disponible dans l’eau. Cela peut entraîner la mort des organismes marins et perturber les habitats naturels

Impacts sur le tourisme

Les échouages massifs de sargasses peuvent affecter l’attrait touristique des plages en raison des mauvaises odeurs, de l’aspect peu esthétique des plages couvertes de ces algues et des risques pour la santé associés

Contraintes économiques

Les opérations de nettoyage des plages et la gestion des échouages de sargasses représentent des coûts importants pour les autorités locales. De plus, la réduction de l’afflux touristique peut avoir un impact économique négatif sur les régions touchées

ANTICIPER

Que puis-je faire face à ce risque ?

Bientôt disponible

Que peuvent faire les acteurs du territoire ?

Pour faire face à cette menace, des mesures préventives et de lutte ont été mises en place. En 2022, un plan national de prévention et de lutte doté de 36 millions d’euros sur quatre ans a été instauré. De plus, des initiatives locales ont été lancées, telles que la création de comités de lutte contre les sargasses à Saint-Barthélemy.

Sur le plan législatif, des avancées ont été réalisées, notamment grâce à l’adoption d’amendements reconnaissant les échouages de sargasses comme des catastrophes naturelles, facilitant ainsi l’indemnisation des personnes affectées. Malgré ces progrès, le nettoyage des plages et le ramassage des algues représentent des coûts considérables pour les collectivités locales, s’élevant à plusieurs millions d’euros.

FAIRE FACE

Que se passe t-il sur l’île de Saint-Barth ?

Des actions concrètes sont entreprises avec la création d’un comité de lutte contre les sargasses en 2022. Les travaux se poursuivent avec des réunions régulières pour évaluer les progrès et répartir les fonds du plan national de lutte. Des investissements sont également faits pour la recherche et le nettoyage des plages, avec des budgets conséquents dédiés à ces activités.

Des initiatives innovantes sont également en cours pour valoriser les sargasses, telles que le projet de transformation des algues en biomatériau initié par Pierre-Antoine Guibout. Ce projet vise à convertir les sargasses en une pâte utilisable dans l’industrie du papier et du carton, offrant ainsi une solution durable à ce problème environnemental.

En parallèle, des recherches scientifiques continuent d’être menées pour mieux comprendre le phénomène des sargasses et développer des stratégies de prévention plus efficaces. Des experts comme Mayalen Zubia contribuent à cet effort en étudiant la diversité des algues marines et leur impact sur les écosystèmes.

Malgré les défis persistants, les efforts concertés des autorités locales, des chercheurs et des entrepreneurs témoignent d’une volonté de trouver des solutions durables pour faire face à ce problème complexe des sargasses dans les Caraïbes.

ECHANGER

Vous vous sentez concerné par le risque de sargasses ?

Vous souhaitez partager votre expérience ?

Vous pouvez dès à présent partager votre expérience en déposant vos photos concernant les sargasses dans la rubrique « Autres risques ». Vos témoignages sont essentiels, ils favorisent une culture positive du risque et contribuent à son appropriation par la population locale.

Pas de résultat

This text is visible until first entry appears in the gallery.
This text can be configurated in "Edit options" >>> "Gallery view options" >>> "This text is visible until first entry appears in the gallery"

Photo contest ist over
Photo contest ist over